Eau et assainissement à Bakwa Bowa

Eau et assainissement à Bakwa Bowa

Contexte

Essentiellement jeune, la population de Bakwa Bowa éprouve de grandes difficultés à accéder à l’eau potable. La majeure partie de la population se ravitaille en eau dans des sources non aménagées tels que des puits non protégés dont la profondeur varie entre 7 et 10m. De précédentes tentatives d’aménagement ont failli à atteindre leurs objectifs d’accès à l’eau en raison notamment de la mauvaise qualité des matériaux utilisés. 
L’une des conséquences du manque d’accès à l’eau potable est le nombre important de maladies d’origine hydrique.

Objectifs

Par ce projet, APAP-K cherche à améliorer durablement les conditions de vie et sanitaire de la population en facilitant son accès à l’eau potable et l’initiant aux bonnes pratiques d’hygiène. Ainsi le projet s’articule autour de 4 axes :
  1. L’accessibilité à l’eau potable de façon équitable quantitativement et qualitativement par la création d’ouvrages adaptés aux besoins de la population ;
  2. La construction de latrines publiques et la formation de la population aux questions d’hygiène et d’assainissement ;
  3. La création d’une structure d’exploitation du futur réseau d’Adduction d’Eau Potable (AEP) afin d’assurer une bonne gestion locale ;
  4. La sensibilisation et information de la population aux conditions de bonne gestion des eaux et aux pratiques d’hygiène. 
Suite à la réalisation de la phase d’étude préalable évaluant les conditions de faisabilités techniques, ont été décidé :
  • -La construction d’un réseau d’alimentation en eau de 4km ;
  • -Un forage de 150m de profondeur ;
  • -La construction d’une tour de béton de 7m ainsi que d’un réservoir ayant une capacité de 50m3 ;
  • -La construction de 8 bornes fontaines et 16 robinets ;
  • -La construction de latrines publiques.
Les résultats attendus sont :
  • -L’accessibilité à l’eau potable pour 7000 personnes ;
  • -La diminution des maladie d’origine hydrique ;
  • -La fin de la corvée de collecte d’eau incombant aux femmes.

Lancement du projet

Sensibilisation

Afin de sensibiliser les jeunes aux questions d’eau et d’hygiène, les membres d’APAP-K se sont rendus dans les écoles de Bakwa Bowa. Cela a également été l’occasion pour les élèves de poser leurs questions sur le projet. De plus, dans le cadre de « Regards croisés » des visioconférences avec des élèves de Fontaines-sur-Saône ont été organisé du 24 avril au 11 mai 2018 permettant aux jeunes français de découvrir les conditions de vie dans la région du Kasaï.

Des actions de sensibilisation ont également été conduites sur le marché de Bakwa Bowa, lieu très fréquenté et proche de l’emplacement du forage, de sorte que la population a pu prendre connaissance du projet et de ses objectifs. Cette proximité géographique du projet par rapport à ses bénéficiaires est un moyen d’assurer la pérennité du projet de par la responsabilisation de la population quant au bon usage des équipements et des financements.

Enfin, une campagne de sensibilisation a également été menée dans des centres de santé tels que des maternités, l’accès à l’eau potable étant une condition d’hygiène primordiale.

La construction du forage

En raison de la difficulté d’accès au terrain par les équipes de maintenance et les camions, une première étape a consisté en l’aménagement d’une piste. Ce travail mobilisant une trentaine de personnes supervisées par le Service National de l’Hydraulique Rural (SNHR) a abouti à l’ouverture d’une piste d’un kilomètre entre la route principale et l’emplacement du forage où a été mis en place un point de restauration et des logements.  

 

Afin de réaliser le forage selon la technique de rotary à la boue, de grandes quantités d’eau ont été acheminées sur place (environ 3000L par jour) et stockées dans un fossé puis pompées afin de faciliter le tubage. 

 

Les travaux de forage conduits entre le 29 juin et le 7 juillet 2018 ont permis la création d’un puits de 150m de profondeur.

La construction du château d’eau

La construction du château d’eau de 50m3  et son raccordement au puits situé à 900m a été réalisé par un prestataire local « Maison du Cormoran – Fondation Barluma ». 
Ainsi, le travail restant consiste à la mise en place des bornes fontaines.

Partenaires

Pour la réalisation de ce projet, APAP-K compte parmi ses partenaires :
  • -La collectivité territoriale de Fontaines-sur-Saône qui finance une partie du projet et rédige le compte rendu ;
  • -La région Auvergne-Rhône-Alpes qui finance une partie du projet ;
  • -La Fondation Miba dont un représentant coordonne le projet ;
  • -Le SNHR chargé de l’exécution du forage ;
  • -La Maison du Cormoran – Fondation Barluma chargée de la construction du château d’eau.